Épinglé / Mis en évidence

Le jeu Black Mesa, remake d'Half Life...

...est désormais intégralement disponible en Beta !
 
 
Le jeu Black Mesa, remake d'Half Life est désormais intégralement disponible en Beta.
Nos confrères d'IGN viennent de dévoiler15 minutes de gameplay du jeu Black Mesa: Xen par le biais de deux vidéos. De quoi en découvrir plus sur les mécaniques du jeu et surtout admirer le profond travail de refonte visuelle effectué par l'équipe Crowbar Collective.

 
Crowbar Collective porte depuis 2012 un impressionnant projet, initialement l'idée était d'offrir une refonte graphique au mythique jeu Half Life avec l'aide du moteur graphique Source Engine, de quoi donner un coup de jeune à un jeu sorti en 1998. Le projet a pris de l'ampleur et est devenu un jeu à part entière, avec un accès anticipé dés 2015. Le jeu est proposé au tarif de 17.99 € sur Steam.
 
[MAJ] Le jeu Black Mesa est désormais intégralement disponible en version Beta, ce qui comprend désormais la planète extra- terrestre Xen. Pour pouvoir avoir accès à la beta, il faut sélectionner le jeu Black Mesa dans votre bibliothèque Steam, effectuer un clic droit, aller dans la section Proriétés, puis sur l'onglet Betas en haut et enfin cocher public-beta.
 
 
Source : Cowcotland
Épinglé / Mis en évidence

CoD : Modern Warfare, la Saison 1...

...et ses très nombreuses nouveautés gratuites détaillées et datées.
 

Infinity Ward voit très gros pour la première vague de contenu supplémentaire majeur (et gratuit) pour Call of Duty: Modern Warfare.
Déjà depuis son lancement, Call of Duty: Modern Warfare a eu droit à des ajouts sympathiques, avec notamment des cartes et des modes encore tout récemment. En termes de nouveautés, la politique d'Activision est désormais de passer outre les DLC et le Season Pass au profit d'un Battle Pass, avec une partie du contenu gratuite et l'autre payante.

Cela se fera dans le cadre de saisons, et la Saison 1 commence d'ailleurs à faire parler d'elle aujourd'hui. Elle sera disponible simultanément sur PC, PS4 et Xbox One le mardi 3 décembre 2019, et apportera du neuf pour tous les pans de l'expérience en ligne, la mise à jour accompagnant son ouverture faisant d'elle la plus grosse arrivée de contenu gratuit de l'histoire de la série. A priori, tout le contenu ne sera pas accessible dès le jour J, mais sera étalé au fil des semaines via des patchs réguliers.
En Multijoueur, vous aurez désormais accès aux cartes Crash, Vacant et Shipment, et aux modes Infecté, Escarmouche OSP et Renforcement. En Guerre Terrestre, la map Port fera son apparition. En Escarmouche, les parties en 2v2 pourront alors se faire sur Cargo, Atrium et d'autres encore. Du côté des Opérations Spéciales, des missions Bomb Squad, Grounded, Pitch Black, Just Reward et plus seront disponibles. Enfin, les armes RAM-7 et Holger-26 pourront être débloquées sur l'ensemble de l'expérience connectée. A cela il faudra normalement ajouter du contenu cosmétique gratuit et payant à débloquer via le Battle Pass, et vous avez de quoi largement vous occuper pour les semaines à venir.

Lien Twitter
Sinon, dès maintenant, le mode Escarmouche est étoffé avec un système de Tournois, permettant à seize duos de s'affronter pour tenter d'arriver sur le podium et récupérer des récompenses rares.
 
 
Source : GamerGen
Épinglé / Mis en évidence

Apex Legends : une modification de la progression...

... par niveau et des charmes d'arme à venir !
 

Respawn va améliorer très prochainement son système de niveau et d'expérience, de quoi occuper sa communauté pendant de longues heures.
Désormais fort d'une communauté de plus de 70 millions de joueurs, Apex Legends continue d'être amélioré par Respawn Entertainment. Si la Saison 3 se poursuit, un gros changement concernant la progression des joueurs va avoir lieu dès la semaine prochaine, le 3 décembre, comme expliqué sur le site officiel par Lee Horn.


Ce qu'il faut retenir, c'est que le niveau maximal va passer de 100 à 500, avec une courbe d'augmentation de l'XP requise revue pour ne pas trop frustrer les nouveaux joueurs. En plus de ça, des charmes pourront être achetés pour les décorer, un petit ajout cosmétique que les fans hardcore apprécieront. Voici tous les détails si vous souhaitez mieux comprendre :

 
 
Source : GamerGen
Épinglé

Kingdom Under Fire II (2019)...

...Après 12 ans de développement, il est enfin là !
 

 
12 longues années. C’est le temps que les fans auront dû attendre pour enfin pouvoir mettre la main sur Kingdom Under Fire 2, la plus grosse arlésienne du jeu vidéo.
Annoncé en janvier 2008, Kingdom Under Fire II se sera fait attendre 12 longues années. Plus longue arlésienne de l’histoire du jeu vidéo, le projet a failli mettre sur la paille le studio de développement coréen qui l’a chapeauté. Kingdom Under Fire II est d’ailleurs officiellement devenu le jeu le plus cher développé dans le pays, avec un budget de plus de 70 millions de dollars !

Si, paradoxalement, le développement du jeu avait débuté sur Xbox 360 – les 3 précédents volets étaient d’ailleurs des exclusivités Xbox! -, le titre était devenu une exclu PS4 en 2013, avant d’être transformé en une exclusivité PC. Le développement ne se sera pas fait sans encombres entre les multiples reports, changements de stratégie et d’orientation. S’il était censé être la suite de Kingdom Under Fire : The Crusaders (Xbox) et Kingdom Under Fire Heroes (Xbox), le jeu a finalement adopté un style très différent tout en conservant certains éléments de gameplay des précédents volets. On retrouve ainsi avec plaisir le mélange de stratégie et de combats au corps à corps qui avait fait le succès de la franchise sur la console de Microsoft mais également des éléments de jeu empruntés aux MMORPG, qui ont certainement été implantés après son annulation sur consoles.
Vous vous en doutez, le résultat est loin d’être irréprochable. Impossible ou presque d’arriver à un résultat concluant après autant de déboires. Si Kingdom Under Fire II n’est pas une catastrophe, il est malheureusement loin d’être aussi bon que ses ainés.

La série des Kingdom Under Fire a connu bien des évolutions. Le tout premier volet, sorti sur PC, lorgnait du côté des RTS dans la plus pure tradition des Warcraft. Sa suite, Kingdom Under Fire : The Crusaders, proposait une expérience de jeu adaptée au pad, et mélangeait brillamment stratégie en temps réel et musou, avec un gameplay inspiré de Dynasty Warriors. Après l’épisode Heroes, qui reprenait la même formule, le studio coréen nous avait livré un spin-off sur Xbox 360 qui abandonnait la stratégie pour proposer un grand défouloir en s’inspirant des hack & slash. La formule n’avait pas totalement convaincu les joueurs à l’époque. C’est à cette époque la divorce sera prononcé entre Blueside et Microsoft, qui lancera sa propre franchise avec Ninety-Nine Nights, qui connaîtra deux itérations avant de tirer sa révérence. De son côté, le studio coréen tentera de relancer la franchise en développant un titre censé suivre la voie toute tracée par The Crusaders. Si les premiers trailers vendent du rêve, les difficultés rencontrées dans le développement du jeu forceront le studio à emprunter un chemin très différent. The Crusaders était en effet un titre pensé pour les consoles. La sortie du jeu sur PC allait donc forcer le studio à revoir la prise en main du titre. Chemin faisant, les développeurs décideront de garder certains éléments de The Crusaders tout en introduisant de nouveaux mécanismes inspirés des MMORPG…
Sorti sous la forme d’un free-to-play en Asie, Kingdom Under Fire II est pourtant bien un jeu payant en Occident. Il faudra débourser environ 30€ pour mettre la main dessus. Un tarif somme toute très correct pour un titre qui a totalement abandonné son modèle free-to-play pour proposer une expérience premium intégrale.

L’aventure commencera avec le choix de la faction et la création du personnage principal. Le système de personnalisation est extrêmement poussé et le rendu absolument superbe. Les 5 classes disponibles offrent également une belle diversité d’entrée de jeu. Chacun devrait y trouver pour son compte entre le mage, l’archer et le guerrier. Si chaque classe a des caractéristiques qui lui sont propres, les personnages sont tous capables de se battre à la fois au corps à corps et à distance.
La première mission du jeu proposera de défendre une forteresse d’un assaut ennemi. L’immersion est totale. On retrouve d’entrée de jeu tout ce qui a fait le succès de The Crusaders : de vastes champs de batailles, différents types d’unités à contrôler et des combats extrêmement nerveux. Difficile de ne pas tomber sous le charme du jeu. Toutefois, on se rend également très vite compte des vilains défauts du jeu, de l’intelligence artificielle qui semble ne pas avoir évolué en 12 ans aux scripts apparents. Durant la mission tutoriel, le joueur apprendra les rudiments du métier. Il apprendra à diriger son personnage sur le champ de bataille, à manipuler la lame, utiliser les coups spéciaux et les boosters, avant d’affronter un boss titanesque qu’on croirait tout droit sorti d’un God of War. L’ennui, c’est que ce passage qui aurait dû être épique est totalement raté, la faute à une prise en main qui ne convient absolument pas aux affrontements de boss.

Et puis, bien sûr, il y a la découverte de l’aspect MMORPG du jeu. Comme nous l’avons évoqué plus haut, les missions sont entrecoupées par des séquences de jeu dans lesquelles le joueur évolue dans des zones de jeu plus larges, multiplie les dialogues et doit remplir de petites missions allant de l’élimination d’ennemis à la récupération d’objet. Si les dialogues permettent d’apporter un peu de profondeur au scénario du jeu, on regrette que les séquences de jeu dans ces mini open-world soient aussi creuses. Faire un break entre deux batailles était pourtant une très bonne idée. L’ennui, c’est que si Kingdom Under Fire 2 est un musou plutôt efficace, la partie MMORPG du jeu est complètement ratée. Les quêtes qui nous sont proposées manquent cruellement d’intérêt, les ennemis semblent errer sans aucun but, ils se montrent très peu réactifs et les éternels allers-retours que l’on devra faire finiront par venir à bout même des joueurs les plus enthousiastes. Si l’idée n’était pas mauvaise en soi, la réalisation est tout bonnement chaotique. Kingdom Under Fire II n’a d’ailleurs de RPG que le nom puisque dans la pratique, si vous verrez d’autres joueurs se lancer dans les quêtes vous n’interagirez pratiquement jamais avec eux.
Après 3 bonnes heures de tutoriel, le jeu commence à montrer son potentiel dans sa partie RTS, avec des affrontements dantesques et des combats très nerveux. La mise en bouche se révèle donc très longue et il faudra se montrer patient pour que les combats prennent de l’envergure. Si la recette marche plutôt bien, on regrette toutefois une prise en main qui se révèle finalement peu adaptée au combo clavier / souris, avec de nombreux raccourcis clavier à mémoriser et un gros manque de précision des commandes dès qu’on prend les commandes de son personnage. Les mécanismes du jeu avaient très clairement été pensés pour fonctionner sur consoles. Dans la pratique, il faudra donc beaucoup de temps pour maîtriser les contrôles. Si l’idée de mélanger plusieurs genres de jeu n’était pas mauvaise en soi, la réalisation ne parvient jamais vraiment à convaincre.

Malgré ses 12 années de développement, Kingdom Under Fire II donne la curieuse impression d’être un jeu très mal fignolé. Rempli de bugs, le jeu est victime d’une optimisation déplorable et donne l’impression d’être encore en phase bêta. La plupart des mécanismes de jeu ne fonctionnent pas, et bien qu’il soit premium, le titre donne encore l’impression d’être un jeu au format free-to-play avec une progression très lente. Pendant plusieurs heures de jeu, vous ne pourrez commander que 2 à 3 unités seulement sur le champ de bataille – inutile de le préciser pour ceux qui avaient bouclé les 2 épisodes sortis sur Xbox, l’expérience de jeu peut se révéler très frustrante. Le grind dans le jeu est énorme – et c’est là que le bas blesse car il s’agit d’une caractéristique des jeux free-to-play… Autrement dit, malgré la promesse de Gameforge, le titre n’a pas été repensé comme il l’aurait dû pour les marchés occidentaux.
Avec ses batailles à grande échelle, sa mise en scène efficace, ses milliers d’unités sur le champ de bataille et ses affrontements au corps à corps, Kingdom Under Fire II propose une recette unique qui fonctionne encore mais qui est malheureusement entachée par une construction qui manque cruellement de logique. Le titre de Blueside n’est malheureusement que l’ombre de ses ainés. On ne sera dès lors pas surpris de son prix de vente étonnamment bas.
Côté réalisation, Kingdom Under Fire II s’en sort finalement bien compte tenu de son âge. Les musiques épiques immergent parfaitement le joueur au milieu des combats, les bruitages sont bons, les doublages aussi et le titre est même entièrement traduit en français. Les graphismes sont ceux d’un titre triple-A d’il y a 4 ans. Le jeu est en soi assez joli même si on regrette quelques textures baveuses et des modélisations parfois trop simplistes. La direction artistique du jeu est quant à elle en phase avec les précédents volets : c’est à dire très réussie.
Au final, difficile d’être séduit par une formule qui a affaibli le concept originel. C’est un fait, Kingdom Under Fire fonctionnait beaucoup mieux avec sa campagne solo et ses modes multijoueurs distincts. En donnant une nouvelle direction à sa série, Blueside espérait sans doute ouvrir sa franchise à un plus large public. Le résultat compromet toutefois l’avenir d’une franchise qui avait pourtant parvenue à se forger une solide fan base.
 
 
Conclusion
Mélange improbable de plusieurs genres, Kingdom Under Fire II aura vécu un accouchement dans la douleur, après une gestation de près de 12 ans. Le résultat est mitigé. D’un côté, difficile de ne pas être enthousiaste à l’idée de se replonger dans l’univers de KUF, ses batailles épiques, sa direction artistique inspirée, et ses combats très nerveux. Kingdom Under Fier II reprend brillamment certains éléments de The Crusaders. Malgré ses 12 années de développement, le jeu donne toutefois la curieuse impression d’être encore en phase de bêta. Le jeu de Blueside a énormément souffert du changement de plate-forme. La prise en main du jeu n’est pas du tout adaptée au combo clavier / souris. Si le jeu se révèle être un excellent défouloir, la progression est également très lente – il faudra plus d’une dizaine d’heures de jeu avant de pouvoir enfin diriger plus de 5 troupes sur le champ de bataille. La partie MMORPG du jeu est également complètement ratée. On en vient dès lors à regretter que le titre ne propose pas simplement une campagne solo, comme ses ancêtres.
 
 
Source : Geeko
Épinglé / Mis en évidence

CoD : Black Ops 4 assouplit son système...

...de loot boxes et son Marché Noir
avec une mise à jour !
 
 

Il sera désormais possible de choisir non aléatoirement des éléments de la Réserve du Marché Noir de Call of Duty: Black Ops 4.
L'arrivée de Call of Duty : Modern Warfare ne signera pas la fin de Call of Duty : Black Ops 4, mais Treyarch va en profiter pour revoir un peu son expérience. Cela commence dès cette semaine, avec la sortie mardi (19 novembre) d'une mise à jour refondant complètement le système économique du Marché Noir.

Auparavant, nous pouvions obtenir du contenu saisonnier en remplissant les objectifs du Flux de Contrebande, avoir des nouveautés en échange de monnaie virtuelle dans la Boutique de Blackjack, ouvrir des Valises Tactiques gratuites avec un objet au hasard, ou encore payer des Call of Duty Points contre de l'argent bien réel pour débloquer des éléments sensés être de bonne facture. Histoire d'assouplir un peu ses règles (et d'inciter la communauté à ne pas lâcher le jeu de sitôt), de nouvelles manières d'obtenir du contenu en échange de Valises Tactiques, à amasser gratuitement en jouant, ont été ajoutées.
Régulièrement, un nouveau bundle Pick-a-Weapon Bribe pourra être échangé contre 50 VT, et vous donnera tout simplement accès à l'arme de votre choix dans la Réserve, avec deux Objets de Réserve et cinq Coffres garantis sans doublon en bonus. Pour deux VT, vous pourrez débloquer une arme que vous n'avez pas, clairement affichée dans l'onglet Reserves Stack, qui changera de produit en vitrine régulièrement. De même, toujours avec un système de rotation, une catégorie Mes Offres permettra d'obtenir deux armes que vous n'avez pas contre un nombre de VT dépendant de leur rareté. Pour ces deux dernières options d'achat, si vous achetez un élément, il sera automatiquement remplacé par un nouveau, mais si vous n'en voulez pas, il faudra attendre quelques jours que Treyarch vous en suggère un autre.
Pour rappel, les Valises Tactiques peuvent être gagnées en complétant des Contrats, en progressant en Multijoueur et dans Blackout, en continuant à monter de Niveaux de Contrebande après le Niveau 50 ou en complétant jusqu'à des défis quotidiens. Si vous voulez compléter votre arsenal avec des armes précises, c'est le moment !
 
 
Source : GamerGen
Épinglé / Mis en évidence

R6S : Opération Shifting Tides...

...Patch Note Complet !
 


Le canal proche de la zone industrielle d’Hambourg étant sécurisé, il est temps pour notre unité de quitter l’Europe pour une nouvelle destination. En cette fin d’année, l’équipe Rainbow est déployé à Hong Kong pour l’opération Shifting Tides. Comme le veut la tradition, l’ensemble des changements de cette nouvelle saison seront en phase de test sur le TS. Celui-ci va durer environ trois semaines. On peut donc s’attendre à un déploiement aux alentours du 3/4 décembre. Une fois la date de déploiement communiqué, vous la retrouverez ici. En attendant, voici ce qui nous attend.
2 NOUVEAUX AGENTS
Pour l’opération Shifting Tides, l’équipe Rainbow a recruté Kali et Wamai. Ils sont automatiquement débloqués pour les détenteurs du Season Pass, avec un accès exclusif de sept jours. Tous les joueurs pourront débloquer les Agents avec de la renommée ou des crédits R6 une fois la période de l’accès exclusif terminée. Vous retrouverez la présentation des agents en vidéo ici.

Kali
Kali est une attaquante à 2 de vitesse et 2 de protection. En arme principale, elle ne possède que son fusil CSRX 300 à verrou (lunette x4/x12) qui met à terre d’une seul balle. En secondaire elle à le choix entre le C-75 Auto ou le P226. De plus comme tout bon sniper, elle possède une claymore qui peut être remplacé par une charge explosive. Voici les caractéristiques de la lance explosive LV :
Lance explosive LV Tirée sur un mur renforcé, elle détruit tout ce qui se trouve derrière dans un rayon                       > Alternative à Thatcher Tirée sur une surface autre, elle explose Interceptable par ADS et Mag-Net Wamai
Du coté de la défense, c’est Wamai qui intègre l’unité Rainbow. Tout comme Kali, il est un 2/2. En arme principale, il a le choix entre le AUG A2 et le MP5K . En secondaire, il peut s’équiper du P229 ou bien du Rhino D-40. On remarquera que c’est le premier défenseur à obtenir une arme d’habitude réservée aux attaquants. En tant qu’équipement, il peut choisir entre les barbelés et un bouclier déployable. Voici les détails de son système Mag-Net :
Mag-Net capte tous ce que les ennemis lancent (carreaux y compris) Se recharge tout au long de la partie : 5 max par manche                     > Autodestruction du Mag-Net lors de son utilisation Bien placé, l’explosion du projectile peut se retourné contre l’envoyeur Une frag attrapé voit son timer réinitialisé
CARTE BUFF : PARC D’ATRACTION
Le Parc d’attractions vous manquait ? Avec l’opération Shifting Tides, il revient, tout beau, tout neuf ! Ce n’est peut-être pas la première impression que donne la carte, mais des changements majeurs sont en route.


 
SKINS D’ARMES DE SAISON

SKINS PRO LEAGUE
Selon les dernières rumeurs, cette saison c’est Jager, Twitch, Amaru & Goyo qui recevront des skins PL. On vous tiens informé si on a du nouveau.
PENDENTIFS DE SAISON

UNE NOUVELLE ELITE
Alors que l’on s’attendait à découvrir Ela Elite, c’est l’agent brésilien qui est mis à l’honneur cette saison. Faites un saut dans le passé avec l’uniforme Responsa de Capitão, son animation de victoire, sa skin de gadget pour l’arbalète TAC Mk0 et le skin d’arme pour le Para-308, le M249 et le PRB92, ainsi que le pendentif Chibi Capitão élite, tous disponibles peu après la sortie de l’opération Shifting Tides.
...la suite à la source.
 
Source : FPSNews
Épinglé / Mis en évidence

Rainbow Six : Siege présente les gadgets...

...de la nouvelle saison : Shifting Tides !
 

Ubisoft continu le teasing de la nouvelle opération de Rainbow Six: Siege, Shifting Tides. Aujourd’hui, on jette un œil du côté des gadgets à travers un court teaser. Les leaks de la semaine dernière se confirment, puisqu’on retrouve un gadget défensif capable d’attraper les grenades sans les détruire, ce qui devrait constituer une alternative à Jäger. Côté attaque, l’opérateur sera sans doute équipé d’un sniper dont le tir alternatif permettra de trouer les cloisons, même renforcées. Notons d’ailleurs que les projectiles semblent insensibles au dispositif électrique de Bandit. Un mix entre Glaz et Ash donc. La saison sera sera entièrement dévoilée le 10 novembre prochain à l’occasion des finales de la Pro League.
 

Source : NoFrag
Épinglé / Mis en évidence

Call of Duty : Black Ops 4 permet...

...maintenant de débloquer l’ensemble des armes sans payer !
 


A partir du 12 novembre prochain sur l’ensemble des plates-formes, Black Ops 4 permettra de débloquer armes, récompenses et objets qui nécessitaient auparavant de sortir la carte de crédit sur le Black Market. On pouvait acheter, par exemple, un simple viseur point rouge pour 1€. Si vous voulez connaître les détails et les modifications apportés au système de progression, je vous invite à consulter le devblog. Bref, si Treyarch essaie de faire passer cela comme un geste qui vient du cœur, c’est surtout que toutes les vaches à lait sont maintenant sur Call of Duty: Modern Warfare et que la monétisation de l’itération précédente n’est plus si importante aux yeux d’Activision.
 
 
Source : NoFrag
Épinglé / Mis en évidence

Le mode Duos est disponible...

...du 5 au 17 novembre dans Apex Legends !
 


Apex Legends ajoute un mode Duos dans quelques jours
Cela fait quelques mois depuis la sortie du mode Solo à durée limitée pour le populaire Battle Royale Apex Legends et le développeur donne maintenant à ses fans encore plus de ce qu’ils ont demandé. Respawn vient d’annoncer qu’un mode Duos devrait être abandonné pour Apex Legends la semaine prochaine, marquant ainsi la toute première fois du mode depuis la sortie du jeu.
C’est un mode de jeu très demandé depuis un certain temps et Respawn a enfin révélé qu’un mode Duos était en plein essor. En fait, le mode Duos fera sa toute première apparition en moins d’une semaine, le 5 novembre. Si vous êtes enthousiasmé, Respawn a fait l’annonce bien meilleure avec un teaser sur Twitter. Vous pouvez le vérifier ci-dessous.
 
Lien Twitter
Comme vous pouvez le voir, il y a une petite prise. Malheureusement, il n’est disponible que pour une période limitée. À ce stade, Respawn n’a pas révélé quand ce mode de jeu prend fin. Depuis son lancement en février, Apex Legends a concentré ses efforts sur le jeu à trois joueurs, à quelques exceptions notables, comme le mode Solo en août. Malgré cela et certaines controverses, le jeu a récemment franchi une étape décisive. Apex Legends a officiellement atteint 70 millions de joueurs inscrits en octobre!
La troisième saison, Meltdown, est actuellement disponible sur Apex Legends jusqu'en février 2020. Que pensez-vous du prochain mode Duos ? Êtes-vous un fan des équipes originales à 3 joueurs ?
 
 
Source : ConseilsJeux
Épinglé / Mis en évidence

Préparez votre visite...

...à la Paris Games Week 2019 !
 


Après Los Angeles et Cologne, c’est au tour de Paris d’accueillir le salon du jeu vidéo. La dixième édition de la PGW débute demain! Alors si vous êtes fan des jeux et/ou en vacance préparez au mieux votre visite.
Entre Cyberpunk, Watch Dogs Legion (repoussé) et Avengers, nombreux seront les jeux à tester à cette Paris Games Week. D’année en année le salon Parisien, désormais incontournable ne fait que s’agrandir. Après avoir proposé l’un des plus gros stand de la PGW l’année dernière, Fortnite est le grand absence de cette édition. On remarquera aussi qu’Ubisoft n’a lui aussi pas prévu de scène.  Alors afin de vous retrouver parmi tous ses stands et le monde, voici le plan du salon :



Afin d’éviter les  files d’attentes, vous pouvez encore acheter vos billets sur le site officiel du salon.
 

Source : FPSNews